Stef Cares intervient à La Berrichonne Châteauroux

Mardi, notre association a passé la journée au sein du club de Ligue 2 afin d’y mener un atelier de prévention avec les jeunes pensionnaires du centre de formation

C’est une date à retenir. Mardi 9 février 2021, Stef Cares se rendait à la Berrichonne de Châteauroux (Ligue 2) pour y dépenser un atelier de prévention contre l’usage du téléphone au volant. Pour cette première au sein d’un club de football professionnel, nous avions conçu un parcours technique où le capitaine Romain Grange et les jeunes pensionnaires du centre de formation devaient conduire le ballon entre les plots, effectuer une passe et prendre en compte une information pour marquer un but dans la bonne cage. Notre idée : faire ce parcours une fois sans téléphone et deux fois avec le téléphone tout en écrivant un message en même temps. Le tout en étant chronométré pour comparer les trois passages.

Sous le regard de Romain Poirot (notre président), de Benjamin Ray (formateur à l’Ecole de conduite française, qui sera notre partenaire sur ce type d’intervention) et des membres du club, le premier à se tester sur le parcours fut le capitaine Romain Grange. Une fois sans son téléphone puis avec. Résultat ? Même pour un professionnel, il est impossible de mener ces deux actions simultanément.

Parcours, erreurs et débats

En début d’après-midi, nous avons ensuite accueilli les jeunes du centre âgés de 16 et 18 ans, dont la moitié est déjà jeune conducteur. Après le briefing, la distribution des chasubles et l’échauffement, les apprentis footballeurs se sont frottés au parcours et ont commis de nombreuses erreurs, soulignant des manques de concentration qui apparaissaient avec évidence. Même sentence pour leurs coaches qui se sont aussi pris au jeu.

Dans la foulée de cet exercice pratique, nous avons organisé un débriefing d’une quarantaine de minutes pour revenir sur les conséquences de l’utilisation du téléphone sur les performances des joueurs. Cela a généré des débats et un échange constructif sur les dangers de l’utilisation du téléphone au volant, comme nous le souhaitions initialement. Enfin, Romain Poirot, fondateur de Stef Cares, a ensuite témoigné de son expérience avec de victime indirecte du « text and drive » durant une quinzaine de minutes afin de sensibiliser sous un autre angle les jeunes.

Nous adressons à nouveau nos remerciements au club de La Berrichonne de Châteauroux pour nous avoir accueillis ainsi qu’à la Fédération Française de Football, et plus particulièrement à Open Football Club, pour son aide précieuse.